R0 sur l’Astrolabe (deuxième partie)

avancee-dans-le-pack-1
Avancée dans le pack

29 octobre – 9 novembre

A R0 au début de l’été austral, la banquise est en débâcle – des blocs qui se détachent et forment un « pack » – il n’est pas encore possible d’accoster directement à DDU. Notre entrée dans le pack commence à 300 km. L’idée étant d’atteindre une zone d’eau libre située à 80 km de la base. Les kilomètres restants se feront en hélico au-dessus de la banquise encore infranchissable. L’Astrolabe garde son cap, pousse des glaçons de quelques mètres, puis des plaques quelques dizaines de mètres et fini par avancer dans cinquante centimètre d’épaisseur de glace. Le blanc total et la navigation est loin d’être aisée.

  • Stan, interpelle la future commandante chef, le relief devant est assez chaotique, tu peux essayer trente degrés tribord la plaque semble plus fine.
  • No worries, répond le capitaine à la barre comme une formule magique.

Nous restons souvent bloqués trente minutes devant une zone de compression pour finir par faire demi-tour. Heureusement l’expérience, le sang-froid et l’humour de l’équipage viennent à bout des situations délicates.

blocs-du-pack
Blocs du pack

Cela aurait pu être un rêve. Mais non. J’ai vu bien des manchots empereurs et d’Adélie, des phoques crabiers, des damiers du cap, des pétrels des neiges, des pétrels antarctiques, des fulmars antarctiques et même un groupe d’orques onduler autour du bateau lors de notre sortie du pack. Le tout dans le gris de la mer, le bleu turquoise des pieds d’icebergs et les bords flamboyants de banquise au coucher de soleil. Seul regret, j’aurai aimé que vous soyez là pour voir cela en vrai 😉 .

C’est donc le 9 novembre après 3 jours d’avion, 13 jours de navigation et 5 jours bloqués dans la tempête (impossibilité de faire voler les hélicos avec des pointes de vent à 100 km/h) que je pose enfin le pied sur le continent blanc.

lastrolabe-tanque
L’Astrobale tanqué

 

couple-de-manchots-empereurs-et-adelie
Couple de manchots empereurs et Adélie
phoque-crabier
Phoque crabier
petrel-des-neiges
Pétrel des neiges
Publicités

2 réflexions sur “R0 sur l’Astrolabe (deuxième partie)

  1. Coucou… tu vois, je te suis un peu quand même… Je t’ai écrit un mail. Je préfère te le dire ici au cas où ton mail ne fonctionnerait pas sur ton continent désert… Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s